dimanche 26 juin 2011

Le Garraway’s Coffee-House

Thomas Garraway fut le propriétaire d'un café devenu très populaire dans Exchange Alley, Le Garraway’s Coffee-House.

Situé à proximité du Royal Exchange, ce coffee-house est un haut lieu de négoce et de transactions, principalement fréquenté par une majorité d'hommes d'affaires et une foule de marchands qui se rejoignent en masse à l’étage supérieur, dans une salle réservée aux enchères de stocks ou de marchandises.



Motivé par l'affluence dans son établissement, par la popularité du café, du tabac, du chocolat, mais aussi par l'attrait d'autres denrées exotiques de l'époque. Thomas Garraway fut l'un des premiers à proposer du thé à sa clientèle, telle une boisson stimulante et nouvelle.

Pour la première fois en septembre 1658, dans The London Mercurius Politicus, un journal hebdomadaire de l'époque, il fit alors paraître cette publicité :

Cette excellente boisson en provenance de Chine, approuvée par tous les physiciens, que les chinois nomment Tcha et les autres nations Tay ou Tee est en vente au café de la Sultaness Head coffee-house à Sweeting Rents, près du Royal Exchange, Londres.


Détruite à deux reprises dans les incendies qui ravagèrent Exchange Alley en 1666 et en 1748, cette célèbre maison de thé sera reconstruite à l'identique mais fermera définitivement ses portes le 18 août 1866.


En cours de rédaction.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire